Le cirque des rêves

Couverture du cirque des rêves
Le cirque des rêves
d’Erin Morgenstern

Flammarion
502 pages

« Le cirque arrive sans crier gare. Aucune annonce ne précède sa venue, aucune affiche sur les réverbères, aucune publicité dans les journaux. Il est simplement là, alors qu’hier il ne l’était pas. » Sous les chapiteaux rayés de noir et de blanc, c’est une expérience unique, une fête pour les sens où chaque visiteur peut se perdre avec délice dans un dédale de nuages, flâner dans un luxuriant jardin de glace, s’émerveiller de la souplesse de la contorsionniste au tatouage et se laisser enivrer par les effluves de caramel et de cannelle qui flottent dans l’air. Bienvenue au Cirque des Rêves. Cependant, derrière la fumée et les miroirs, la compétition fait rage. Deux jeunes illusionnistes, Celia et Marco, s’affrontent, rivalisant d’audace et d’imagination, dans une sorte de combat magique, pour lequel ils sont entraînés depuis l’enfance par leurs étranges et lunatiques professeurs.

J’ai mis une vingtaine de jours à lire ce livre mais c’est uniquement parce que j’étais traumatisée à l’idée que cette histoire puisse se finir. J’en ai savourée chaque page. Après la lecture d’un chapitre, je me retrouvais parfois simplement à faire des pauses pour repenser à ce que je venais de lire et imaginer encore et encore les allées et les chapiteaux du cirque des rêves avec ses personnages fascinants. Ce livre m’a littéralement happée et j’ai encore beaucoup de mal à en sortir.

Le cirque en lui-même m’a fascinée avec ses chapiteaux rayés de noir et de blanc et les merveilles qu’ils abritent. L’auteur a une plume merveilleuse qui décrit parfaitement les ambiances, les goûts, les odeurs et les couleurs. Elle s’attarde sur chaque détail et c’est ce qui plonge littéralement dans l’ambiance du cirque des rêves. J’avais l’impression de parcourir les allées torsadée du cirque aux côtés des personnages. Ce livre a été un véritable voyage, je n’ai pas compris pourquoi il était vendu comme une histoire d’amour car j’y ai trouvé bien plus que cela.

Et les personnages… Je crois que les aime tous, qu’ils soient principaux ou secondaires. Bien sûr, certains sont plus marquants que d’autres mais si vous me demandiez de choisir mon personnage préféré, j’aurais beaucoup de mal à vous répondre. Ils sont tellement soignés que je les garde tous précieusement en mémoire avec un sentiment d’affection pour la plupart.

A commencer par les personnages principaux. D’habitude, j’ai plutôt tendance à m’attacher aux personnages secondaires mais ces deux là ont su me charmer et se placer au même point que les autres. Célia Bowen, l’illusionniste du cirque arrive a combiner beaucoup de classe et d’humanité à la fois. On ne peut que l’aimer, elle est belle mais surtout très touchante, le genre de personne que l’on aimerait avoir dans notre entourage. Je l’ai appréciée dès qu’elle est apparue. Marco m’a un peu moins marqué au début mais il est vite remonté dans mon estime avec sa créativité et son élégance. Cependant,  je l’ai trouvé plus distant que Célia.

Les jumeaux Widget et Poppet, les jumeaux roux dresseurs de chats, ont aussi gagné mon affection dès leur apparition. Rien qu’avec leur description, ces deux là étaient prédestinés à me plaire ! Poppet avec sa douceur et Widget avec son amour des histoires. Leur relation avec Bailey est juste parfaite et je suis en totale admiration devant le chapiteau de Widget. Tsukiko, la contorsionniste tatouée est assez discrète et mystérieuse à son apparition mais devient époustouflante à la fin. En fait, je crois que c’est pour ça que les personnages du cirque des rêves m’ont autant marquée. Ils sont très humains, attachants avec leurs petits défauts mais ils ont aussi un côté très classe qui éveille l’admiration.

Le cirque des rêves est un véritable coup de cœur, un livre qui m’a fait voyager et rêver. Je le recommande sans modération.

Ma note : Coup de cœur ♥

 Autres chroniques : Acr0Hugin&Munin, lanylabooks, Hugin&Munin, PtiteTrolle & Valériane


815d5s10 thenig10 11610


le-cir10 the_ni10 the_ni11
nightc10 poppet10


il_57010 night-10 images10


Logo du challenge HalloweenJe triche un peu en postant cette chronique dans le cadre du challenge Halloween car le livre a été lu en Mars 2014 et la chronique écrite peu après. Je n’avais jamais osé la publier car je trouvais qu’elle ne faisait pas honneur au livre. Heureusement, Acr0 est tombée dessus quand je suis allée chez elle et m’a convaincue de la mettre en ligne. Je pense qu’il n’y a pas de meilleure occasion qu’Halloween pour le faire.

Share

About eirilys

Habitante et propriétaire de la mystérieuse bibliothèque d'Hurtfew, je suis une amoureuse de fantasy.

You May Also Like

10 comments on “Le cirque des rêves

  1. Holala, ce livre… je veux le lire depuis sa sortie, et ça n’a pas changé depuis alors que je finis souvent par changer d’avis avec le temps 😀 Je sais que maintenant il est sorti en poche, mais le grand format est tellement beau que je n’arrive pas à être raisonnable : je veux le grand format 😀 Acr0 a bien fait de te dire de mettre ton avis en ligne, cela m’a donné une idée quant à mon prochain achat de livre 😉

    • Je trouve aussi que le grand format est magnifique, j’aime beaucoup le feuilleter et regarder la couverture. J’espère qu’il te fera autant voyager que moi si jamais tu finis par craquer. D’ailleurs, si tu n’es pas encore totalement convaincue, tu devrais aller lire la chronique d’Acr0. C’est elle qui m’a donné envie de lire ce livre à tous prix.

  2. Haa, le Cirque des Rêves ! Je suis tellement contente de te lire si enthousiaste et sous le charme, mais en même temps ce n’est pas une grande surprise, c’est le contraire qui m’aurait étonnée !
    Tu poses les mots exacts sur mon ressenti et tu ne me donnes envie que d’une chose… le relire >< Ca fait bien longtemps que je n'ai pas éprouvé une fascination et une immersion si forte grâce à un bouquin ! (j'y ai peut-être légèrement retouché du doigt en lisant Station Eleven d'Emily St John Mandell cette année, je ne sais pas si tu en as entendu parlé… Recommandé par Erin Morgenstern, donc décidément, cette femme est fortiche :D)

    • J’ai bien fait de la poster cette chronique si j’ai réussi a te donner envie de le relire. (pour ma part, je me retiens de le faire mais je sais que je vais finir par craquer un jour..)
      Moi aussi, je n’avais pas ressentis tout ça depuis longtemps. J’ai d’ailleurs eu beaucoup de mal à en sortir. Il a été responsable d’une belle panne de lecture car je ne voulais pas qu’un autre livre prenne le pas sur l’ambiance du cirque des rêves.
      Je ne connaissais pas mais je le mets tout de suite dans ma wishlist 🙂
      Edit : arf, je viens de voir qu’il n’etait pas traduit. Je vais devoir prendre mon mal en patience. (à moins que je craque avant…)

    • Je ne me souviens plus ce que j’ai lu ensuite, mais c’était très difficile de se mesurer au Cirque et tout m’a semblé bien pâle ensuite ! (je me demande si je ne suis pas partie dans une relecture pour finir sur une valeur « sûre » et éviter de me gâcher de nouvelles découvertes !)
      Oh oui, désolée je n’ai pas pensé à le préciser ! Je ne connais pas ton niveau en anglais, mais la plume d’Emily St John Mandel est assez lyrique, il y a beaucoup de non-dit et de subtilité dans son histoire, alors je ne sais pas si c’est très simple à lire. Par contre tous ses romans ont été traduits pour le moment (dont un cette année originellement paru en 2013), alors je ne doute pas vu son succès qu’il arrivera chez nous l’an prochain !

      • Ça va, je pense qu’avec la PàL que j’ai, je pourrai patienter un an de plus !
        Je n’ai pas un très bon niveau car n’ai lu qu’un seul livre en anglais : House of many Ways de Diana Wynne Jones qui avait peu de chances de sortir en Français. Je n’ai pas eu de problème de compréhension mais j’étais déjà habituée au style d’histoire et à la façon de faire de l’auteur. Je pense que ça a aidé. Par contre, je lisais très très lentement…

  3. Oh, je suis ravie de découvrir la publication de cette chronique 🙂 Je suis ravie qu’Halloween t’ait motivée. Le monde d’Erin Morgenstern est vraiment époustouflant. Comme tu le soulignes, son univers est soigné, tout comme ses descriptions. Une belle excursion. Les fan art sont nombreux et c’est toujours très plaisant de les découvrir.

    • Oui, c’est toujours agréable de trouver plein de fan art (ou autres créations de fans comme de la musique, du texte, etc) quand on a apprécié un univers. Ça permet de prolonger un peu l’immersion ! Et ce livre le mérite amplement 🙂

  4. J’aimerais bien découvrir ce « Cirque des rêves », c’est très tentant.

    • Ce livre a vraiment été un énorme coup de coeur pour moi ❤

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *