Le Trône de Fer ~L'intégrale 2~ de George R.R. Martin


.
Le Trône de Fer
~L’intégrale 2~

de George R.R. Martin

J’ai lu
954 pages

.
Le Royaume des sept couronnes est sur le point de connaître son plus terrible hiver : par-delà le mur qui garde sa frontière nord, une armée de ténèbres se lève, menaçant de tout détruire sur son passage. Mais il en faut plus pour refroidir les ardeurs des rois, des reines, des chevaliers et des renégats qui se disputent le trône de fer. Tous les coups sont permis, et seuls les plus forts, ou les plus retors, s’en sortiront indemnes…

.
.
.
Je me suis lancée dans la suite du trône de fer avec beaucoup d’entrain puisque le premier tome avait largement tenu ses promesses. Et c’est en lecture commune avec Acr0, Phooka, Emma666, Heclea et Neph que j’ai pu apprécier ce deuxième tome. Je vous conseille d’avoir lu le premier intégrale du trône de fer avant de lire cette chronique.

 .

L’intrigue reste dans la continuité du premier tome. Les protagonistes se disputent toujours la couronne, la tension monte, les batailles éclatent et le lecteur prend toujours autant de plaisir à suivre les démêlés politiques qu’apportent l’histoire. Par contre, bien qu’il se passe beaucoup de choses dans ce tome, il y a tout de même beaucoup de longueurs. Certains personnages se contentent de se balader, comme Daenerys, tandis que d’autres sont au cœur de l’action. C’est assez agaçant car on attend bel et bien qu’il se passe quelque chose et mais ça patauge jusqu’à la fin du livre. En revanche, j’ai adoré suivre le destin d’Arya et Sansa qui, quoi que bien différents, se révèlent toujours aussi palpitants. Il faut dire aussi que je suis très attachée à ces deux personnages.

L’ambiance reste toujours très “médiévale” bien que la magie apparaisse un peu plus à chaque page et c’est un tournant plutôt agréable! Parce que les intrigues politiques, c’est bien beau mais rien de tel qu’une ombre maléfique et de rêves étranges pour changer la donne. J’espère que l’auteur va continuer dans cette voie.

.

Côté personnages, nous avons de la nouveauté aussi. Deux nouveaux protagonistes voient leurs noms figurer en titre de chapitre : Théon Greyjoy et Davos Mervault. Si nous avons déjà croisé Théon auparavant, Davos nous emporte en terrain inconnu puisqu’il est le plus loyal Chevalier de Stannis Barathéon, frère du feu roi Robert. Celui-ci désire évidemment récupérer la couronne qui lui est dû et va pour cela placer sa confiance en la dangereuse et intimidante prêtresse rouge, Melisandre d’Asshaï.

Brienne de Torth, qui rejoint la garde royale de Renly Barathéon, fait parti des personnages que j’aimerais continuer à suivre par la suite. Son physique ingrat et son statut de chevalier font d’elle un personnage intriguant, particulièrement quand elle interagit avec Catelyn.

.

Par rapport au premier intégrale, j’ai trouvé le style nettement moins indigeste. Cependant, la traduction reste assez lourde et, à mon humble avis, elle accentue la lenteur ressentie en cours de lecture.

.

Le deuxième intégrale reste dans la lignée du premier. Beaucoup de choses se passent, des personnages des plus intéressant apparaissent mais certaines parties restent très lentes malgré tout. Au final, j’attends beaucoup du troisième intégrale car l’auteur met en place des éléments plutôt alléchants.
quatre.
.
.
.

.
Je vous invite aussi à lire les avis de mes copines de lecture : Livrement Tome 3, Tome 4 & Tome 5, La pile à lire d’Heclea, Book en Stock Tome 3, Tome 4 & Tome 5, Chez Neph & La pause lecture.

Et les autres chroniques :  Le dragon galactique, Clair Obscur, Feathers Heaven & Blog-o-livre.
.

  • 0

    Overall Score

  • Reader Rating: 0 Votes

Share

About eirilys

Habitante et propriétaire de la mystérieuse bibliothèque d'Hurtfew, je suis une amoureuse de fantasy.

You May Also Like

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *