Le Seigneur des Anneaux – La communauté de l'anneau de J.R.R Tolkien


.
Le Seigneur des Anneaux
~Livres I et II~
 La communauté de l’anneau
de J.R.R Tolkien

Pocket
697 pages

.
Aux temps reculés qu’évoque le récit, la Terre est peuplée d’innombrables créatures étranges. Les Hobbits, apparentés à l’homme, mais proches également des Elfes et des Nains, vivent en paix au nord-ouest de l’Ancien Monde, dans la Comté. Paix précaire et menacée, cependant, depuis que Bilbon Sacquet a dérobé au monstre Gollum l’Anneau de Puissance jadis forgé par Sauron de Mordor. Car cet anneau est doté d’un pouvoir immense et maléfique. Il permet à son détenteur de se rendre invisible et lui confère une autorité sans limite sur les possesseurs des autres Anneaux. Bref, il fait de lui le Maître du Monde. C’est pourquoi Sauron s’est juré de reconquérir l’Anneau par tous les moyens. Déjà ses Cavaliers Noirs rôdent aux frontières de la Comté…

.
.
.
Ce livre a été lu dans le cadre du Middle-earth Challenge toujours avec autant de retard.

J’ai commencé la communauté de l’anneau tout juste après ma lecture de Bilbo le Hobbit ce qui m’a permis de vraiment me rendre compte de l’évolution de la terre du milieu entre les deux œuvres. La ou Bilbo a voyagé jusqu’à la montagne solitaire en moins de 200 pages, la communauté mettra plus de 600 pages pour atteindre un point nettement moins éloigné de la terre du milieu. Tout est décrit avec une précision incroyable, allant des paysages aux peuples qui l’habitent avec de nombreuses références à leur histoire, souvent à travers des chants. L’immersion dans cet univers est donc total et si pour beaucoup ces descriptions peuvent sembler un peu longue et susciter l’ennuie, elles m’ont tout simplement passionnées. Par contre, j’avoue que j’ai eu un peu de mal à me détacher des images du film lors de ma lecture et c’est bien dommage. J’aime beaucoup l’adaptation de Peter Jackson mais j’aurais aimé avoir ma propre vision de la terre du milieu avant de découvrir celle du film.

La communauté de l’anneau se découpe en deux parties bien distinctes :

Livre I

Le livre I nous fait part du départ de Frodon Sacquet dans sa quête de l’anneau jusqu’à son arrivée à Fondcombe. Beaucoup diront que c’est la partie la plus longue du livre, qu’elle ne comporte pas beaucoup d’action et que le départ de Frodon est interminable. Pourtant, c’est la partie du roman que j’ai préféré. On en apprend énormément sur le petit peuple que sont les Hobbits, leurs habitats, leurs habitudes, etc, à mon plus grand bonheur. Durant le début de leur voyage, la petite troupe va faire quelques rencontres inattendues et pas toujours agréables. La partie chez Tom Bombadil est tout simplement magique et la bonne humeur ne peut que vous gagner en imaginant ce drôle de personnage.

Livre II

C’est avec ce livre que les choses sérieuses débutent vraiment. La communauté est formée, et notre groupe peut enfin commencer l’aventure avec un but bien précis, la petite balade de campagne est donc terminée. Notre groupe est composé de membres des divers peuples et nous avons ainsi la chance de voyager aux côtés de deux hommes, quatre hobbits, un elfe, un nain et un magicien ! Cette partie comporte donc plus d’actions que la précédente sans pour autant que les descriptions en souffrent. Les lieux parcourus et personnages rencontrés sont tout aussi passionnants que dans la première partie du livre.

 .

Tolkien nous offre un monde foisonnant et précis qu’il fait vivre à travers des descriptions impressionnantes. J’ai été littéralement happée par la quête de l’anneau et c’est avec plaisir que j’ai parcourus la terre du milieu aux côtés de Frodon et ses compagnons.
cinq
.
.
.
.
Avertissement envers les plus gourmands d’entre vous !
( Je le remets pour ceux qui n’ont pas lu mon avis sur Bilbo le Hobbit )

Les descriptions de Tolkien ont un don pour me donner faim ! Que ce soit avec Bilbo le hobbit, le seigneur des anneaux ou encore les aventures de Tom Bombadil, ma lecture s’accompagne forcement d’un repas ou d’un bon chocolat chaud avec des tartines beurrées. Donc, si vous êtes de gros(ses) gourmand(e)s comme moi, méfiez vous de ses livres car les descriptions sont tout à fait intenables et à aucun moment je n’ai réussis à me retenir de manger peu après. A tel point que j’ai fini par adopter le même rythme qu’un Hobbit en ce qui concerne les repas…

.
.

.

  • 0

    Overall Score

  • Reader Rating: 0 Votes

Share

About eirilys

Habitante et propriétaire de la mystérieuse bibliothèque d'Hurtfew, je suis une amoureuse de fantasy.

You May Also Like

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *